nous suivrehttps://twitter.com/Art4Context

INFORMATION

LA VILLE DE QUIMPER NOUS SOUTENAIT DEPUIS 2009.

À LA SUITE DES ÉLECTIONS MUNICIPALES DE 2014, LE MAIRE LUDOVIC JOLIVET ET SA NOUVELLE ÉQUIPE ÉLUE ONT DÉCIDÉ UNE BAISSE DE NOTRE SUBVENTION

DE 15 % EN 2015,

DE 57 % EN 2016,

PUIS LA SUPPRESSION TOTALE DE SON SOUTIEN AU FONCTIONNEMENT DE NOTRE ASSOCIATION, ENTRAÎNANT LE LICENCIEMENT DE NOTRE UNIQUE SALARIÉ LE 31 MARS 2017 ET LA MISE EN VEILLE DE NOTRE ASSOCIATION.


Cliquer sur l’article de presse ci-contre pour le lire directement sur le site du journal Le Télégramme.

AILLEURS, ON SOUTIENT L’ART DE SON TEMPS...

TÉLÉCHARGEZ L’AGENDA ET CONTINUEZ À VOIR DE L’ART CONTEMPORAIN DANS NOTRE RÉGION...

"(...) Le rôle politique d'une oeuvre d'art n'est pas de nous informer, ni de protester (...) mais de maintenir le monde dans un état de précarité, c'est-à-dire de casser le consensus (politique) qui se fait autour de ce que l'on appelle la "réalité". C'est bien plus exigeant. (...) Ce qui compte avant tout, c'est de savoir si une oeuvre génère de l'activité, de la pensée. Quel est son degré de productivité dans la sphère esthétique ? Ensuite, il est important de prendre position : l'art, comme tout mode de pensée, est avant tout une question de positions prises. (...) " 

Nicolas Bourriaud in revue CRASH, hiver 2016.